Saturday, October 21st | 1 Heshvan 5778

Close

Be in the know!

Get our exclusive daily news briefing.

Subscribe
November 3, 2015 11:13 am

Sen. Schumer: US to Compensate French Rail’s Holocaust Deportees

avatar by JNS.org

Email a copy of "Sen. Schumer: US to Compensate French Rail’s Holocaust Deportees" to a friend
Senator Chuck Schumer sponsored the Holocaust Rail Justice Act. Photo: Wikimedia Commons.

Senator Chuck Schumer sponsored the Holocaust Rail Justice Act. Photo: Wikimedia Commons.

JNS.org – The US State Department will accept applications for restitution from Holocaust victims (and their family members) who were transported to concentration camps by the French rail company Societé Nationale des Chemins de fer Francais (SNCF), according to an announcement made last week by US Sen. Chuck Schumer (D-N.Y.).

SNCF transported tens of thousands of Holocaust victims to concentration camps. Sen. Schumer sponsored the Holocaust Rail Justice Act, which makes SNCF liable for its actions in US courts. The French government is now granting the U.S. government $60 million to be used to compensate claimants worldwide.

According to the State Department, the funds will be used to compensate those who survived deportation from France but are currently nationals of other countries, spouses of similar individuals, and estates representing such survivors and their spouses who have died since World War II. Each of these types of claimants, if approved, could receive more than $100,000.

“For decades, survivors and family members of those who perished have attempted to hold SNCF accountable for its active role during the Holocaust, however, it has continued to dodge responsibility for its collaboration with the Nazi regime. Next week, the State Department will begin accepting restitution applications from eligible survivors and their family members, which means that the French rail company will finally be held accountable for transporting thousands to their death during World War II,” said Sen. Schumer.

The agreement came into force Nov. 1 and applications will be accepted via a newly launched online portal beginning Nov. 3.

Share this Story: Share On Facebook Share On Twitter Email This Article

Let your voice be heard!

Join the Algemeiner
  • Gampel

    Bonjour
    Suite à votre texte paru ,j’aimerai savoir ou envoyer un dossier afin que ma mère et ma grand mère puisse bénéficier de l’indemnisation prévue
    En effet mon grand père Shlomo Zeliszewski a été déporté par le convoi 6 de Bonnela rolande en 1942 et est revenu D’aushwitz Pendant toute cette période ma mère et ma grand mère née en se sont cachés et ont arpentées la France entière
    Pouvez vous nous orienter et nous donner les documents à fournir
    Bien cordialement
    Brigitte gampel

  • Zygel Véronique

    je suis la fille de Maurice Zygel né le 30/11/1925 à Paris 12eme.
    temoignagne du frére de mon pere avec qui il fut déporté.

    Léon Zyguel est né en 1927 à Ménilmontant dans une famille ouvrière de six enfants, d’origine polonaise, juive non pratiquante. Après l’arrestation du père, le 20 août 1941 et la Rafle du Vel’d’Hiv du 16 juillet 1942, la famille a tenté de se réfugier en zone non occupée. Hélène, Marcel, Maurice et Léon – les quatre plus grands – sont partis les premiers, leur mère devait les rejoindre avec les deux plus petits. Fin juillet, Léon, sa soeur et ses deux frères sont arrêtés. Le 26 août, ils sont transférés à Drancy, où ils retrouvent leur père, puis à Pithiviers , avant d’être déportés ensemble à Auschwitz, le 21 septembre, par le convoi n°35 (1000 déportés, 29 survivants). Son père et sa soeur ne revinrent pas. En janvier 1945, il a survécu à l’effroyable évacuation des camps, connue sous le nom de «Marches de la Mort», décidée par les SS fuyant devant l’armée soviétique. Parvenu au camp de Buchenwald et devenu membre de la Résistance, c’est en participant à l’insurrection du 11 avril 1945 qu’il a connu la libération. Arrêté à quinze ans, c’est le jour de ses dix-huit ans qu’il a retrouvé Paris. C’était le 1er Mai 1945: il y avait du muguet, et de la neige aussi

  • Hazan Michelle

    Mes grands parents ont été déportés à auswitch en 1944 et mon père a été déporté à drancy
    J’aimerais savoir ce qu’il fait faire pour percevoir une indemnisation
    Merci
    Michelle Hazan

Algemeiner.com